Génération StackOverflow

Mon premier site, je l’ai fait en 2003 avec Microsoft Frontpage. Ca a été une découverte très progressive, en cliquant partout, en expérimentant, en essayant chacune des fonctionnalités… Peu de temps après, j’ai acheté mon premier livre d’informatique, pour apprendre à faire des sites dynamiques… Le bouquin s’appelait « PHP et MySQL ». Je l’ai lu religieusement, de A à Z, en mettant en pratique chacun des exercices du livre, puis j’ai patiemment mis en œuvre les principes appris dans le livre, avec un simple éditeur de texte et un compte gratuit chez Free, en créant un système de blog de zéro.

Continuer la lecture de Génération StackOverflow

TimSoft, maintenant sur LinkedIn et Twitter !

De plus en plus présents sur les réseaux sociaux, après Facebook nous envahissons Twitter et LinkedIn.

Notre compte Twitter relaiera essentiellement nos articles mais nous serons davantage présents sur LinkedIn où nous publierons aussi notre actualité professionnelle et les propositions d’emplois et de stages. Quant à Facebook, il reste notre mode de diffusion privilégié si vous voulez savoir ce qui se passe dans nos murs.

Retrouverez-nous sur  :

Logo Twitter
Suivez-nous sur Twitter
Logo LinkedIn
Suivez-nous sur LinkedIn
Logo Facebook
Suivez-nous sur Facebook

Packager son application AngularJS avec NPM & Browserify

 

Introduction

Aujourd’hui, pour développer une application web, il est difficile d’échapper à l’utilisation de frameworks MV* ou MVW (Model View Wathever) tels que AngularJS, Ember ou Backbone. En effet, ces derniers permettent une abstraction de la manipulation directe du DOM et apportent une meilleure organisation du code.

De plus, les nouveaux standards HTML5 (application cache, indexedDb etc.) nous offrent la possibilité de développer des applications web accessibles sans connexion internet. Cela nous amène à déplacer la logique métier de nos applications côté client.

Le code source côté client va ainsi être composé de nombreux fichiers (JS, CSS, HTML). Afin de nous éviter l’inclusion manuelle des références à ces fichiers dans notre « index.html », nous allons devoir packager (« rassembler ») ces derniers en un ou plusieurs fichiers. Pour cela nous allons passer par une phase de « pseudo-compilation » de nos sources.

Cependant, nous pouvons tirer partie de cette phase supplémentaire pour traduire notre code d’un langage à un autre. Cela nous permettra ainsi d’utiliser des langages ou de nouveaux standards pas forcément interprétables par le navigateur tels LESS et ES2015 par exemple.

Voyons donc aujourd’hui cette phase de « pseudo-compilation » permettant de « packager » une application AngularJS 1.5.x écrite en ES2015.

Continuer la lecture de Packager son application AngularJS avec NPM & Browserify

Python, c’est bon

Il y a quelques jours, au hasard d’un projet pro, j’ai eu l’occasion de revenir à mes premières amours, Python, et d’implémenter une petite librairie dans ce langage. J’avais oublié à quel point j’adore Python. C’est à la fois simple comme un jardin Zen et touffu comme la moustache de Nietzsche. Je vous propose un petit tour d’horizon de ce qui m’enchante dans le langage.

Continuer la lecture de Python, c’est bon

Choisir sa tech stack

Quand je démarre un nouveau projet, que ce soit à partir de zéro ou en reprenant une base existante, je me pose systématiquement la question de la technology stack à utiliser, c’est à dire l’ensemble des composants logiciels (et éventuellement matériels) à mettre en oeuvre. Ce sont les outils à disposition de l’ingénieur pour résoudre un ensemble de problèmes donnés.

C’est un choix important, qui doit être réfléchi, sans quoi le risque est de subir une stack inadaptée, que ça soit à cause de l’habitude (“on a toujours fait comme ça”) ou à cause de l’existant (“il y avait déjà deux briques logicielles écrites en Jython#.js”), avec les difficultés de développement, les limitations et les surcoûts qui vont avec.

Ce choix est d’autant plus important que les outils disponibles sont de plus en plus nombreux, et changent de plus en plus rapidement. Grâce à une simple connexion internet, je peux obtenir tous les éléments nécessaires pour faire tourner mon projet, et je peux également me former en ligne grâce à de la documentation, des guides de démarrage rapide, des projets open source dont je peux m’inspirer, ou des sites collaboratifs comme StackOverflow grâce auxquels des utilisateurs de tous les horizons pourront répondre à la moindre de mes questions techniques.

Continuer la lecture de Choisir sa tech stack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus d'informations...

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close